Rejoignez-nous

Blog N'PY

Les conseils forme & nutrition de Safia-Lise Saighi, championne de trail et naturopathe !

Safia-Lise Saighi - Trail

Nature

Les conseils forme & nutrition de Safia-Lise Saighi, championne de trail et naturopathe !

Vous connaissez Safia-Lise Saighi ? Passionnée de montagne, championne de trail et naturopathe… elle a accepté de partager avec nous ses précieux conseils forme & nutrition avec des produits naturels de la montagne !

Safia Lise Saighi en trail

Le bouleau

Le bouleau est un pionnier, un aventurier de la première heure! Il a été le premier à s’installer dans nos forêts après l’ère glaciaire ! Sans préférences quant au sol, une clairière lumineuse lui suffira pour s’installer !

zoom sur des feuilles de bouleau

Pourquoi on l’aime ? Tout d’abord parce qu’il est très chic avec son smocking aux motifs noir et blanc, et il renferme tant de bienfaits facilement accessibles…

Ses propriétés : riche en oligo-éléments et minéraux, en vitamine C, il draine et décrasse le corps ! C’est idéal pour ceux qui ont fait beaucoup de ski et qui ont les articulations qui grincent ou qui commencent à être douloureuses.

Les montagnards viennent tout juste de faire une cure de sève de bouleau pour se recharger en oligo-éléments et en minéraux, et drainer leur organisme après l’hiver ! Désormais, ce sont les jeunes feuilles de bouleaux qui sont à l’honneur : elles vont être ramassées pour égayer une salade ou séchées sur un torchon pour en faire des tisanes !


Le pissenlit

Quand les pissenlits apparaissent dans les vallées, on sait que les beaux jours s’installent! En suivant la fonte des neiges, les pissenlits vont s’installer jusqu’a 2800m… de vrais explorateurs!

Pourquoi on l’aime ? Parce que les plus enfantins d’entre nous pourront faire un voeux en soufflant sur les pistils !

Ses propriétés : comme de nombreuses plantes printanières, les pissenlits activent le fonctionnement des reins et du foie (notre petit foie qui a été mis à rude épreuve durant l’hiver – et à Pâques avec le chocolat – , les bons plats en sauces et bien riches après le ski…)

Des racines aux fleurs, en passant par les bourgeons et les feuilles, tout est comestible! Les jeunes feuille peuvent être rajoutées à une salade, les boutons floraux conservés dans du sel ou du vinaigre (comme des câpres) et les fleurs peuvent êtres transformées en miel de pissenlit… si on a du temps et une patience inouïe !

PS : On peut donc manger les pissenlits par la racine pour être en pleine forme!


L’ail des ours

Après une longue période d’hivernation (oui, il n’hiberne pas), les ours aiment se purger avec cette plante qui pousse à l’ombre, près des ruisseaux ou des zones humides. Rarement seule, elle « envahie » le plus souvent le sol, comme un tapis végétal avec son vert éclatant !

Pourquoi on l’aime ? Son odeur et son goût caractéristique d’ail « léger » et puissant en bouche… idéal pour une soirée en amoureux !

Ses propriétés : Les montagnards consomment l’Ail des Ours pour faire baisser le taux de cholestérol et la tension ainsi que pour drainer les reins après un hiver à consommer du fromage !

Toute la plante se cuisine ! Son grand classique, le Pesto d’Ail des Ours, utilise les feuilles. Une fois que la floraison a lieu, ce sont les fleurs qui peuvent décliner la recette en joli pesto blanc. Le bulbe peut être consommé comme un légume racine.
Note: inutile de faire sécher les feuilles pour espérer les cuisiner quelques mois plus tard: elles auront perdues toutes leur vertus !


L’ortie

Qui ne s’est pas déjà fait piquer, enfant, en courant dans les champs ? L’ortie, qui est tout aussi bénéfique qu’urticante est un trésor des champs pour tous les randonneurs, skieurs et riders en tout genre !

Pourquoi on l’aime ? C’est la plante des adeptes du ski de bosses qui ont envie de bien vieillir !

Ses propriétés : Riche en fer, calcium et magnesium, en vitamine C et A, en oligo-éléments, diurétique, alcalinisante, anti-inflammatoire, cure détox…

Soupe, quiche, pesto… Les montagnards sèchent les feuilles (qui vont perdre le pouvoir urticant) et les rajoutent dans un smoothie, du muesli, du fromage frais ou des salades !


Renforcer son système immunitaire

Le système immunitaire ne travaille pas tout seul dans son coin. Il dépend de tout un écosystème : l’alimentation, la gestion du stress, l’activité physique, le sommeil, l’environnement… C’est comme pour le ski : pour passer une bonne journée, il faut que plusieurs facteurs soient réunis !

Par son alimentation

On va faire le pleins de vitamines et minéraux afin qu’ils apportent du bon « carburant » au système immunitaire. Alors, qui va-t-on retrouver au moment du bivouac dans nos popotes?
De la vitamine C : Kiwi, agrumes: oranges et citrons, baies : cynorhodon, acérola ou cassis mais aussi dans les légumes à feuilles vertes (persil, chou, brocoli …)

De la vitamine D : huile de foie de morue pour les courageux ou bien s’exposer au soleil 30 minutes par jours sans crème solaire. Bien évidemment on préférera les horaires matinales ou tardives pour ne pas cramer!

De la vitamine A : jaune d’oeuf fruits et légumes de couleur orange: carotte, potimarron , abricot sec…

Du fer : il n’y en a pas que dans la viande…! Lentilles, spiruline, cacao (miam)…

Du zinc : produits animaux, graines de courges…

Du magnesium : amandes, cacao, fruits de mer, noix du brésil…

Du cuivre : spiruline, chocolat noir, noisettes, shiitaké…

A vos fourneaux ! Et prenez soin de vous!
PS: Et puis on ajoutera de l’ail à nos plats!

Par son mode de vie

Dormir. Le sommeil est primordial dans le bon fonctionnement de notre corps! Il en est de même pour que le système immunitaire soit efficace! Le repos des sportifs fait partie intégrante de leur plan d’entrainement, c’est un facteur important dans la progression et dans la prévention des blessures!
Que l’on soit lève-tôt (#TeamPoudreuse) ou couche-tard (#TeamSkiBar), chacun trouvera son équilibre avec un temps de sommeil suffisant pour que nos corps se régénèrent ! Petite précision : être Team Poudreuse ET Team Ski Bar n’est pas conseillé sur le long terme!

Respirer. Le mieux est de respirer au grand air, en prenant le soleil. En ce moment, on peut faire ça en allant faire les courses ou en se promenant dans le périmètre autorisé.
Pour ceux qui souhaitent faire des exercices de respiration, l’application RespiRelax permet une « méditation respiratoire » guidée. Je recommande vivement ! On ressors de là tout calme, en ayant l’impression d’avoir passé la journée au grand air en montagne 🏔

Safia-Lise Saighi - Trail

Se détendre. Le stress affaiblit grandement le système immunitaire. On prend donc le temps de faire des activités qui font du bien: lire (des livres de voyage, d’expéditions ou d’aventure sportive), rire, dessiner (des montagnes et des forêts pour s’évader de son salon)…
Ici, je parle d’une activité sans but, sans objectif. Juste pour le plaisir de faire (pour lâcher-prise !)

Cliquez pour commenter

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Nature

Formilla

Haut de page