Rejoignez-nous

Blog N'PY

Au Cœur du Parc National des Pyrénées

Lac de Gaube

Nature

Au Cœur du Parc National des Pyrénées

Les belles journées ensoleillées du mois de Juillet ont fait le plus grand plaisir des randonneurs. Parmi ces amoureux des grands espaces, nombreux sont ceux qui viennent découvrir les richesses du Parc National des Pyrénées.

C’est pour cette raison que nous avons voulu mettre en lumière le travail des agents du Parc national des Pyrénées, gardiens de cette nature encore préservée.

Pont d'Espagne - Cauterets

Nous nous sommes donc dirigé vers le Parc national pour en savoir plus sur ce métier discret et à la fois passionnant.

C’est avec une grande joie que Georges Gazo, garde-moniteur du secteur de Cauterets, nous a accordé un interview.

Bonjour Georges, est-ce qu’on pourrait en savoir plus sur ton travail en tant qu’agent de terrain ?

Bonjour ! C’est un travail aux missions très variées. Je travaille principalement dans la zone cœur du Parc national des Pyrénées, dans le secteur de Cauterets.

Cascade du Pont d'Espagne

Premièrement j’aimerais rappeler que le Parc national des Pyrénées est la « vitrine » d’une gestion concertée avec les élus et les acteurs du territoire, afin d’enclencher un développement durable. Le parc, zone expérimentale en la matière, sert en quelque sorte d’exemple et de modèle pour les collectivités de la zone cœur et l’aire d’adhésion du Parc national.

De plus, la jeunesse est d’importance capitale pour l’avenir, c’est pour cela que nous entreprenons aussi de nombreuses actions d’éducation et de sensibilisation auprès des écoliers des vallées du Parc national.

Pont d'Espagne - Cauterets

Suivi d’inventaires et de connaissances faune et flore

Concernant mon travail quotidien, j’effectue tout d’abords des missions de suivis, d’inventaires et de connaissances faune et flore. En d’autres termes, il s’agit d’identifier et de reporter nos observations dans une banque de données.

Depuis 4 ans, un programme de réintroduction des bouquetins a été mis en place dans le Parc national des Pyrénées. A ce jour, il y a une quarantaine de bouquetins autour du Pont d’Espagne l’hiver.

Pont d'Espagne - Cauterets

L’été, on peut les trouver principalement au niveau des lacs de l’Embarrat, pour les mâles. Les femelles se concentrent plutôt sur les parties hautes du massif du Barbat, pour protéger leurs cabris des prédateurs.

Nous effectuons également le suivi et marquage des vautours, des lagopèdes alpins et des Grands Tétras pour comprendre leurs comportements.

Veilles sanitaires occasionnelles faune

Nous faisons aussi des missions de veille sanitaire sur la faune présente dans le Parc national : nous recueillons les cadavres d’animaux.

Pont d'Espagne - Cauterets

Ils sont envoyés ensuite dans un laboratoire pour identifier et comprendre les causes de décès (maladies, accidents).

Surveillance

Ensuite, il y a des missions de surveillance. Le but étant d’éviter le braconnage et de faire respecter les règles établies par le Parc national.

Sensibilisation

Pour finir, il y a une partie sensibilisation que j’apprécie tout particulièrement. Nous faisons des « points rencontre » au niveau du plateau du Clot et échangeons avec les touristes.

Pont d'Espagne - Cauterets

Nous pouvons leur faire observer à la longue vue des bouquetins par exemple. (Les points rencontre se tiennent deux fois par semaine pendant les vacances scolaires)

C’est un premier contact qui nous permet par la suite d’échanger, d’informer, de sensibiliser et de débattre.

Cette dimension sociale et pédagogique est pour ma part essentielle dans notre métier et pour le Parc national des Pyrénées.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Cela ne fait qu’un an que je travaille au Parc national, auparavant j’étais à l’Office National Chasse et Faune sauvage. C’était une opportunité pour changer de spécialité. J’ai toujours été passionné par la nature, l’écologie et le milieu montagnard.

Pont d'Espagne - Cauterets

C’est ce qui m’a poussé à contribuer à la protection et la sensibilisation de notre environnement. J’aime pouvoir échanger et informer sur les différents aspects de mon métier et de ma passion.

Qu’est-ce que vous trouvez le plus passionnant dans ce travail ?

C’est de loin la diversité des missions, je vous ai cité seulement les tâches principales mais il y en a une infinité.

Nous mettons en place la signalétique dans le Parc national. Nous sommes en contact direct avec le milieu pastoral bergers et éleveurs. Nous prenons en compte les difficultés qu’ils peuvent rencontrer : prédations, l’absence de cabanes en estive et nous mettons en place des mesures d’accompagnement.

Pont d'Espagne - Cauterets

Il y a une partie éducative auprès des scolaires où nous intervenons dans les écoles pour sensibiliser à l’écologie et au développement durable.

Nous organisons aussi des sorties adaptées aux handicapés, nous les amenons en joëlette au lac de Gaube pour un pique-nique durant lequel nous échangeons. Le Parc national des Pyrénées ne laisse personne sur le chemin.

Lac de Gaube - Cauterets

Bref, la diversité des missions fait la richesse de ce métier.

Pouvez-vous nous rappeler les règles à respecter lorsque l’on évolue dans le Parc national des Pyrénées?

Je n’aime pas trop jouer au policier et préfère faire cesser l’infraction en expliquant plutôt que de verbaliser. Mais nous dressons parfois des timbres amandes aux usagers qui ne sont vraiment pas respectueux.

Vautour - Pont d'Espagne

Quand vous évoluez dans le Parc National des Pyrénées :

  • ramenez vos déchets avec vous et restez le plus souvent sur les sentiers pour ne pas écraser des espèces protégées
  • ne ramassez pas de végétaux et ne faîtes pas de feu
  • vous ne pouvez pas camper dans le parc mais le bivouac est autorisé (de 19 heures à 9 heures du matin)
  • les chiens sont interdits dans le cœur du parc mais une zone de tolérance est acceptée si le chien est tenu en laisse au niveau du Plateau du Clot et du Lac de Gaube (uniquement en montant et descendant par télésiège)
  • les drones sont interdits dans la zone cœur
  • ne dérangez pas les animaux

Avez-vous un ou deux endroits que vous tenez à cœur ?

Je trouve que chaque vallée est intéressante et a un côté attrayant. Si il fallait en choisir une, je dirais la vallée du Marcadau avec ces pins sylvestres centenaires.

Pont d'Espagne - Cauterets

Mais celle de Gaube n’a rien à lui envier avec son lac aux couleurs pastels et à sa lumière. Je trouve la traversée de Ilhéou jusqu’au Marcadau sauvage et grandiose.

La fruitière et le lac d’Estom sont eux aussi incroyables, en fait il faut aller partout !

 

On vous remercie grandement pour cet entretien et on vous souhaite le meilleur pour la suite de cette aventure fabuleuse !

On vous souhaite à tous de belles balades cet été dans les Pyrénées et si vous passez vers le plateau du clot, allez voir George pour observer les bouquetins !

Les agents de terrains sont au point rencontre en face de l’auberge, sur le Plateau du Clot, tous les mardis et jeudis pendant les vacances scolaires !

 

Crédit photos :  

Parc national des Pyrénées  – C.Cuenin, A.Garnier, M.Hervieu,F.Luc, L.Nédélec,  D.Pelletier, C.Verdier

Cauterets – M. Pinaud

 

 

 

Cliquez pour commenter

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Nature

Instagram

  • La balade jusqu'au refuge des Oulettes de Gaube et sa vue sur le Vignemale ❤!
#rando #vue #exploration #pyreneesroadtrip #pyreneestrip #pireneos #pyrenees #balade #mountains #montagne #destinationnature #destinationpyrenees #valleesdegavarnie #npy #npy2
  • Pas trop dure la vie dans le @parc_national_pyrenees 😉 Au programme ce week-end : on profite du soleil, on mange quelques brins d'herbe et on chill en famille 👌☀️
.
.
.
#pyrenees #montagne #cauterets #pontdespagne #parcnationaldespyrenees  #mountains #randonnée #hautespyrenees #tourismeoccitanie #midipyrenees #destinationpyrenees #pyreneestrip #photooftheday

Articles à découvrir

Haut de page